FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE
connectez vous sur
www.biocool.exprimetoi.net
le forum numéro 1 de biologie



Si vous n'avez pas encore un compte sur notre forum inscrivez vous vite c'est facile et rapide.
Alors rejoigniez vite notre communauté

FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE

****

BIENVENUE

****
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Décembre 2016
DimLunMarMerJeuVenSam
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 le luminol et les affaires criminelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
biored16
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 30
Localisation : C:\WINDOWS\system32\biocool.dll
Emploi : ingenieur d'etat
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: le luminol et les affaires criminelles   Lun 5 Jan - 0:15

Le luminol est un produit chimique présentant une chimiluminescence, avec un éclat bleu caractéristique, lorsqu'il est mélangé avec un oxydant adéquat. Il s'agit d'un solide cristallin, blanc à légèrement jaune, qui est soluble dans l'eau et la plupart des solvants organiques polaires.
Le luminol est utilisé en criminalistique pour détecter les faibles traces de sang laissées sur les scènes de crime. Il est également utilisé par les biologistes pour détecter le cuivre, le fer et le cyanure. on peut detecté les sang méme si il a etait lavé par des detergent ou l'eau

Chemiluminescence : Synthèse de Luminol


La chemiluminescence est le processus par lequel la lumière soit produite par une réaction chimique à l'évolution de peu ou pas de chaleur. Habituellement, une réaction chimioluminescente produit d'une molécule de produit dans un état fortement activé. Afin d'avoir cette énergie excessive, la molécule passionnant'émet un photon de lumière. Si cette lumière est le produit d'une réaction qui est biochimique en nature, le processus désigné souvent sous le nom du bioluminescence. Les exemples nombreux du biolumnescence existent en nature, le plus notamment les flashes de la lumière émis par la luciole masculine. D'autres exemples incluent de diverses organizations marines telles que des éponges, des coraux, des méduses, des palourdes, et quelques types de poissons. Dans ces organizations, un luciferin appelé composé réagit avec le luciferase d'enzymes, qui a déjà formé un complexe avec le triphosphate d'adénosine. La réaction réelle peut impliquer plusieurs étapes mais le résultat de fin est la production d'une molécule passionnante qui émet plus tard la lumière. Il est important de noter que le luciferin et le luciferase de noms sont des limites génériques pour les agents actifs dans les organizations bioluminescent et que les structures moléculaires réelles peuvent différer de manière significative de l'organization à l'organization. Naturellement, des réactions chimioluminescentes ont été étudiées intensivement et l'industrie chimique a développé ces réactions pour des buts commerciaux. Par exemple, lueur légère de bâtons due à une réaction un Cyalume, créé par American Cyanamid Company, peroxyde d'hydrogène.

Dans cette expérience, tu synthétises un agent chemilumnescent noncommercial, le luminol (1), et observes la réaction qu'il subit pour produire de la lumière. Une solution alkaline du luminol (1) contient l'anion doublement ionisé (2) qui est oxydé à l'état passionnant par triplet (deux électrons avec la même rotation) par une combinaison de peroxyde d'hydrogène et de ferricyanure de potassium. L'état de triplet subit un lent tourner-renversent (connu en tant que croisement intersystème) pour former un état passionnant par singulet (deux électrons dépareillés avec la rotation opposée), qui subit l'affaiblissement suivant à l'état fondamental (5) par l'émission d'un photon. Les réactions de base sont données ci-dessous.



Luminol (1) est préparé par la réduction du dérivé nitro (Cool formé sur la déshydratation thermique d'un mélange 3-nitrophthalic de l'acide (6) et de l'hydrazine (7). Glycol à haute ébullition de triéthylène (point d'ébullition 290 ? ) est ajouté à un soluté du sel d'hydrazine, l'exès d'eau est distillé, et la température est augmentée à un point où la déshydratation à (Cool est complète dans quelques minutes. Nitrophthalhydrazide (Cool est insoluble dans l'acide dilué mais le soluble en alcali, en vertu de l'enolization. Il est réduit au luminol (1) par le hydrosulfite de sodium (dithionite de sodium) dans la solution alkaline. L'arrangement de synthèse est montré ci-dessous.



Dans dilué, faiblement le luminol acide ou neutre de solution existe largly comme ion dipolaire (9), qui montre la belle fluorescence bleue.













Procédé :

1.Heat un flacon contenant 15 ml de l'eau sur le bain d'eau bouillante.

la chaleur 2.Then un mélange de 1g des ml acides et 2 de 3-nitrophthalic d'un soluté de 8% d'hydrazine (attention) dans un tube à essai 20x150-millimètre au-dessus d'un bain de sable jusqu'au solide est dissoute.

3.Add 3 ml de glycol de triéthylène et maintiennent le tube en position verticale dans un bain chaud de sable.

4. Insérer un thermomètre dans le bain de sable, ajouter un morceau d'ébullition, et un tuyau d'aspirateur relié à un aspirateur. Bouillir la solution vigoureusement pour distiller l'exès d'eau (110-130 ? ). Laisser l'élévation de la température rapidement jusqu'à ce que (3-4min) elle atteigne 215 ? .

5. Enlever la chaleur, noter le temps, et par le chauffage doux intermittent maintenir une température de 215-220 ? pendant 2 minutes.

6. Enlever le tube, frais environ à 100 ? (les cristaux du produit apparaissent souvent), ajouter les 15 ml d'eau chaude, coolunder le robinet, et rassembler le composé nitro granulaire jaune-clair.

7. Transférer le composé nitro immédiatement au tube à essai non nettoyé en lequel il a été préparé. Ajouter 5 ml de solution de NacOh de 3 M, remuer avec une tige, et à la solution brun-rouge profonde résultante ajouter 3g de dihydrate frais de hydrosulfite de sodium. Laver le solide en bas des murs avec de l'eau peu de.

8. La chaleur au point d'ébullition, remuent, et maintiennent le mélange chaud pendant 5 minutes, et pendant ce temps une partie du produit de réduction peut séparer.

9. Alors ajouter 2 ml d'acide acétique, refroidir sous le robinet, et remuer. Rassembler le précipité résultant du luminol jaune-clair. Sur se tenir, le filtrat dépose habituellement une autre récolte de luminol.

La Réaction Productrice Légère

1. Dissoudre la première récolte du luminol moite (poids sec environ magnésium 40-60) dans 2mL de solution de NacOh de 3M et de 18 ml de l'eau ; c'est la solution courante A.

2. Préparer une deuxième solution d'actions, B, en mélangeant 4 ml de ferricyanure aqueux de potassium de 3%, 4 ml de peroxyde d'hydrogène de 3%, et 32 ml de l'eau.

3. Diluer maintenant 5mL de la solution A avec 35 ml de l'eau, et dans un endroit foncé, versent cette solution et solution B simultanément dans un flacon erlenmeyer. Tourbillonnent le flacon et pour augmenter le brillant, ajouter graduellement les nouvelles petites quantités de cristaux d'alcali et de ferricyanure.









formule develové





et voila une image de la réaction

Revenir en haut Aller en bas
asso
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 214
Age : 29
Localisation : ALGER
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Lun 5 Jan - 2:31

Merci biored, c très intéressant..... d'ailleurs je trouve souvent le mot chimiluminescence dans les articles en anglais..mais à chaque fois je ne cherche ps le sens de ce mot...tu m'as poussé de le savoir...
Revenir en haut Aller en bas
biored16
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 30
Localisation : C:\WINDOWS\system32\biocool.dll
Emploi : ingenieur d'etat
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Lun 5 Jan - 23:11

ya pas de quoi asso sans prob
Revenir en haut Aller en bas
MIRIAME
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 217
Age : 25
Localisation : zeralda
Emploi : M1
Date d'inscription : 09/10/2008

MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Mar 6 Jan - 0:13

je dormirais moins béte ce soir !merci red pouce
Revenir en haut Aller en bas
llolita
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 282
Age : 26
Localisation : alger
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Mer 7 Jan - 16:39

Tu sais asso, moi j'ai rencontré ce produit lors de l'utilisation des policiers scientifiques pour détecter la présence du sang (dans les séries scientifiques bien sur!), mais je connaissais pas son nom.
Bon sujet biored!!
Revenir en haut Aller en bas
biored16
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 2608
Age : 30
Localisation : C:\WINDOWS\system32\biocool.dll
Emploi : ingenieur d'etat
Date d'inscription : 19/10/2007

MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Mer 7 Jan - 20:32

llolita voila le luminol ya une emission (anquete impossible) NT le matain a 10 tt les jours apare dimanche je croi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le luminol et les affaires criminelles   Aujourd'hui à 5:01

Revenir en haut Aller en bas
 
le luminol et les affaires criminelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Liste d'affaires criminelles françaises!!!!
» Les poisons
» AFFAIRES POLICIERES
» M2 Pratique du droit pénal des affaires
» EAD Ecole d’Administration et Direction des Affaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE :: BIOLOGIE ET ETUDES :: Biologique en Générale :: biologie,biologique,biologiste-
Sauter vers: