FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE
connectez vous sur
www.biocool.exprimetoi.net
le forum numéro 1 de biologie



Si vous n'avez pas encore un compte sur notre forum inscrivez vous vite c'est facile et rapide.
Alors rejoigniez vite notre communauté

FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE

****

BIENVENUE

****
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Décembre 2016
DimLunMarMerJeuVenSam
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 La Borréliose ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Quentin'
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Chut !
Emploi : S'débrouille !
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: La Borréliose ?   Mar 23 Fév - 22:20

Bonsoir à tous
Ce matin suite à une discussion ou plutôt à une question posée à Jerry qui a bien voulu m'aider un peu, j'ai voulu donc vous faire profiter d'un sujet qui me semble plus au moins intéressant, possible que vous en sachez déjà un bout la dessus mais l'objectif est surtout d'essayer de recueillir un maximum d'informations pour comprendre ce qui puisse se passer au niveau cellulaire (Nous sommes des biologistes non?) ... Perso' j'aimerai choisir cette maladie comme thème et j'ose espérer que vous puissiez me donner un coup de main sans trop tarder voilà le début du dial : Borréliose !
La maladie de Lyme :
La maladie de Lyme est une maladie infectieuse due à une bactérie (Borrelia, dont il existe plusieurs espèces) transmise à l’homme par l’intermédiaire d’une piqûre de tique. [D'ailleurs on peut la trouver également sous l'appellation de Borréliose d'où son origine ^^]

Cette maladie peut toucher plusieurs organes, principalement la peau, les articulations et le système nerveux.

Catégorie de personne susceptible de la contracter et localisation :
Cette maladie peut toucher les personnes de tout âge. Cependant, elle atteint préférentiellement les adultes jeunes (travailleurs en forêt, randonneurs, etc.)

Elle est présente sur tous les continents, mais elle est plus répandue dans les régions tempérées et froides de l’hémisphère Nord (de l’Amérique du Nord à la Chine). En effet, les tiques sont plus nombreuses dans les régions boisées. Elle est présente en Europe et en France et plus particulièrement dans les régions de l’est.

Origine ou cause :
La maladie de Lyme est due à une infection par une bactérie appartenant à la famille des Borrelia.

Borrelia burgdorferi (B. burgdorferi) semble actuellement la seule souche aux USA. En Europe en plus de B. burgdorferi, d’autres souches de Borrelia peuvent être responsables de la maladie de Lyme avec des symptômes un peu différents (B. garinii, B. afzelii, B. spielmanii, B. valaisiana,…).

Cette bactérie est transmise à l’homme par l’intermédiaire d’une piqûre de tique infectée.

Le taux de contamination des tiques est variable d’une région à l’autre, et parfois au sein d’une même région, allant de 5 à 35 %, par conséquent une piqûre de tique n’entraîne pas obligatoirement une maladie de Lyme.

Les tiques qui, appartiennent au genre Ixodes, se contaminent en parasitant les animaux sauvages et domestiques (elles se nourrissent du sang de ces animaux) qui sont les principaux réservoirs de cette bactérie : les rongeurs, le gros gibier (cerfs, etc.…) et les oiseaux dans une moindre mesure, ainsi que les animaux domestiques (chien, cheval…). La plupart de ces animaux ne développent pas la maladie. La tique ainsi infectée peut donc transmettre la bactérie à l’homme lors d’une piqûre.
Lors de la piqûre, la bactérie se distribue dans la peau puis dans le sang et les tissus.

Il faut savoir qu’une personne infectée suite à une piqûre de tique, ne développe pas forcément la maladie. Par ailleurs, plus la durée de fixation de la tique est longue (en particulier au-delà de 24 heures) plus le risque de transmission est grand.

L’homme contracte principalement la maladie du printemps à l’automne, lors de balades en forêt, lorsque les tiques ou les nymphes (jeunes tiques) sont nombreuses.
Les manifestations de cette maladie :
La phase primaire
Elle apparaît environ 2 à 32 jours après la piqûre de tique et la principale manifestation est une lésion au niveau de la peau appelée érythème chronique migrant (ou érythème migrant) qui se situe au niveau de la piqûre de tique. Il s’agit d’un « halo » rouge qui s’étend lentement de façon centrifuge (du centre vers la périphérie) alors que le centre s’éclaircit. Son diamètre peut varier de 3 à plusieurs dizaines de centimètres (en moyenne 15 cm).

Cette rougeur (érythème) n’est pas douloureuse et disparaît spontanément en quelques semaines. Elle n’est pas toujours présente (dans 30 à 50 % des cas) ou peut passer inaperçue.



D’autres manifestations peuvent être associées à cette rougeur, comme une fièvre modérée, de la fatigue (asthénie), des douleurs musculaires (myalgies) et des maux de tête (dans 25 % des cas environ).
Phase secondaire :
Dans un deuxième temps, la bactérie peut disséminer par voie sanguine et entraîner des complications, en l’absence de traitement. Des manifestations au niveau de la peau (cutanées), des articulations (articulaires), du système nerveux (nerveuses), ou du coeur (cardiaques) peuvent apparaître. Ces manifestations surviennent quelques jours à quelques semaines après la phase primaire mais sont parfois présentes en même temps que l’érythème chronique migrant.

Cette phase peut guérir spontanément ou évoluer vers la phase suivante.

Il faut savoir que les diverses manifestations décrites ci-dessous ne sont généralement pas toutes présentes chez une même personne.
Les manifestations cutanées :
Les manifestations cutanées sont principalement l’érythème chronique migrant multiple qui peut être présent sur tout le corps et évoluer par poussées. Il s’agit d’une atteinte fréquente aux USA, rare en Europe.

Un lymphocytome cutané bénin peut également survenir à ce stade. Il s’agit d’une petite lésion saillante de la peau (nodule) de 1 à 2 cm de diamètre et rouge-violacé siégeant principalement sur le lobe de l’oreille, le mamelon, le scrotum.
Les manifestations articulaires:
Il s’agit de douleurs au niveau des articulations (arthralgies) ; la douleur peut durer plusieurs jours et toucher une ou plusieurs articulations.

Des inflammations articulaires (arthrites) peuvent également se manifester plus tardivement.

Elles touchent principalement les grosses articulations (genoux, épaules,…) et évoluent par poussées. Elles peuvent guérir spontanément.

Les manifestations nerveuses :

Des signes nerveux peuvent également survenir et ils sont assez variés : maux de tête (céphalées), douleurs le long des trajets des nerfs (névralgies), atteinte des racines des nerfs (radiculite hyperalgique, « radiculite à tiques ») qui donne de fortes douleurs qui ne cèdent pas avec les médicaments habituels contre la douleur (antalgiques), paralysie faciale (paralysie des muscles d’une moitié du visage) (Figure 5), méningite lymphocytaire (inflammation des enveloppes du cerveau), …
(C'est un exemple de paralysie faciale)
Les manifestations cardiaques :
Certaines personnes peuvent également présenter des problèmes cardiaques, essentiellement des troubles du rythme ou de conduction (palpitations, ralentissement du rythme des battements) et plus rarement une inflammation de l’enveloppe du coeur (péricardite) ou une inflammation du muscle cardiaque (myocardite).

Ces manifestations sont intermittentes et guérissent souvent spontanément.

Les manifestations oculaires :
Plus rarement, une atteinte des yeux survient et elle peut se caractériser par une inflammation de la conjonctive (conjonctivite), responsable d’une rougeur de l’oeil. Une inflammation de la cornée (kératite) ou une inflammation de l’uvée (uvéite) peuvent également survenir et être à l’origine d’un oeil rouge, de douleurs, de larmoiements, d’intolérance à la lumière (photophobie) et d’une possible baisse de vision.

La phase tertiaire :
La phase tertiaire ou tardive de la maladie de Lyme correspond à une évolution chronique des symptômes. Cette situation est moins fréquente, s’observe en l’absence de traitement après quelques mois à quelques années. Les principales manifestations de cette phase sont cutanées, articulaires et nerveuses.

Les manifestations cutanées

Les manifestations cutanées de la phase tardive de la maladie de Lyme sont caractérisées par l’acrodermite chronique atrophiante, également appelée maladie de Pick-Herxheimer.

Cette maladie apparaît plusieurs années après la contamination et se traduit par une lésion violacée et gonflé qui se situe principalement sur le dos des mains, aux coudes, aux chevilles, aux genoux, ou sur un segment du membre (jambe)...

Il évolue ensuite vers une atrophie cutanée : la peau devient mince et fripée et laisse apercevoir les veines en transparence.

Les manifestations articulaires
Dans la phase tardive, l’arthrite devient chronique et touche principalement les grosses articulations. Elle occasionne des douleurs durables avec des anomalies à la radiographie.

Les manifestations nerveuses
Elles peuvent donner une atteinte du cerveau (encéphalopathie chronique) avec des troubles psychiatriques ou neurologiques divers.
...

C'était histoire de vous mettre dans le bain ^^.Quant à moi je m'interesse à cette maladie d'un point de vu immunologique étant donné qu'elle soit considérée comme maladie auto-immune (Toute documentation la dessus est la bienvenue ^^) et l'une des questions que je me pose est : "pourquoi les personnes ayant suivies un traitement guérissent n'empêche qu'ils ressentent dans certains cas des douleurs à leurs articulations ? (On arrive ainsi à la tromperie immunitaire que j'aimerai comprendre sans avoir pu jusque là mettre la main sur un bon article !)

Merci d'avance à tous Wink


Dernière édition par Quentin' le Mer 24 Fév - 11:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
labiologiste
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 561
Age : 25
Localisation : un peu partout ds ce bas monde!
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Mer 24 Fév - 0:07

Ce que je sais c'est qu'après un traitement aux
antibiotiques la douleur articulaire est soulagée mais pourrait
également persister malgré tout pour quelque temps. Cela s'explique par le fait que l'inflammation persiste même après l'élimination des bactéries

Seule explication que j'puisse te donner et que j'ai lu à mon tour dans un article Wink
Pri d'un fofo qui parlé de cette maladie, et dont une des forumistes en faisait ses recherches =) (jspr ke ça répondun peu à ta question Quentin' )
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics


Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Mer 24 Fév - 0:35

Bravo Quentin',travail organisé..mais il manque un élément comme tu as dit,"l'action de cette bacterie sur le plan immunitaire"pour dire que c'est un travail complet..

merci de l'avoir partagé avec nous.

PS:cherches aussi sur youtube ou dailymotion des videos concernant ce sujet,peut etre tu trouveras un truc d'interessant.en plus la video permet de plus comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Quentin'
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Chut !
Emploi : S'débrouille !
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Mer 24 Fév - 0:40

Un copier coller labiologiste xD *Tu es très sympa merci*

labiologiste a écrit:
Ce que je sais c'est qu'après un traitement aux antibiotiques la douleur articulaire est soulagée mais pourrait également persister malgré tout pour quelque temps. Cela s'explique par le fait que l'inflammation persiste même après l'élimination des bactéries.

Seule explication que j'puisse te donner et que j'ai lu à mon tour dans un article Wink
Merci, ceci me confirme que je suis sur la bonne voie étant donné que nous avons raisonné pareil ce qui me mène à conclure que nous ayons lu peut être le même article, pourquoi cette inflammation a persisté voilà pourquoi j'veux comprendre ce qui se passe au niveau du système immunitaire :s.

Okey Jerry, j'pense m'arrêter là pour aujourd'hui j'suis crevé !
Merci à tous Wink
Revenir en haut Aller en bas
Quentin'
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Chut !
Emploi : S'débrouille !
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 13 Mar - 20:29

J'vois que ça n'a pas beaucoup avancé depuis ... bien que de mon côté je me sois débrouillé !

Si ce n'est pas forcé, personne ne prend la peine de s'instruire me semble-t-il -_-".

Encore merci Jerry Wink
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics


Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 13 Mar - 20:50

Salut Quentin'

bon pour moi j'ai pas oublié,mais comme j'ai un projet a preparer j'ai pas pu rechercher...mais promis,ces vaccances là,je vais t'aider

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Quentin'
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Chut !
Emploi : S'débrouille !
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 13 Mar - 21:11

jerry a écrit:
Salut Quentin'

bon pour moi j'ai pas oublié,mais comme j'ai un projet a preparer j'ai pas pu rechercher...mais promis,ces vaccances là,je vais t'aider

Spoiler:
 

C'est très gentil de ta part ! J'sais et bon courage pour ton projet Jerry, si tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas, on connait tous au moins une personne qui fasse la même chose qu'une autre Wink (Et puis c'est que il n'y a pas que toi *Si tu vois ce que je veux dire)


Dernière édition par Quentin' le Sam 13 Mar - 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics


Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 13 Mar - 21:21

merci beaucoup à toi aussi Quentin'..pour mon projet,le thème est vraiment délicieux;sur le CHOCOLAT...et disons il reste pas beaucoup pour en finir.

merci encore une fois
Revenir en haut Aller en bas
nina19
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 271
Age : 27
Localisation : sur terre
Emploi : taliba
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Lun 15 Mar - 23:58

Bases microbiologiques et pharmacologiques du traitement de la borréliose de Lyme. Traitement et suivi de la phase aiguë (érythème migrant) :
http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6W71-4PG8HBG-1&_user=10&_coverDate=08%2F31%2F2007&_rdoc=1&_fmt=high&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_searchStrId=1250541633&_rerunOrigin=google&_acct=C000050221&_version=1&_urlVersion=0&_userid=10&md5=a1153ad8858e8008917bd6487f0a4068
jesper que sa poura t'aidé le sujet est tres interessant merci pour le partage
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics


Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 17 Avr - 22:03

Quentin'

bon ne penses pas que j'ai oublié ce que je t'ai promis ...j'ai fait quelques recherches et voici ce que j'ai trouvé:

http://www.maladies-a-tiques.com/Maladie-de-Lyme.htm

http://www.infectiologie.com/site/medias/_documents/consensus/2006-Lyme_court.pdf

https://www.medecine.univ-paris5.fr/IMG/pdf/Roche.pdf

http://www.eric-jacob.com/malapedia/info-maladie+de+lyme+borrelia+burgdorferi+acrodermatite+chronique+atrophiante+erytheme+borreliose+borrelia-fr-A69.2-sante.php

ce dernier je pense qu'il t'aidera:

Citation :

Les borrélies peuvent déjouer le système immunitaire


On connaît encore mal les interactions entre immunité et spirochètes, mais ces bactéries font preuve d'étonnantes capacités à se jouer du système immunitaire humain.
Les patients semblent tous réagir différemment, avec une réponse immunitaire plus ou moins importante, allant jusqu'à développer une immunité cellulaire sur-stimulée ou hyper-activée, provoquant une cascade auto-immune et des symptômes évoquant ceux de maladies auto-immunes.
* Les borrélies (comme certains virus tels que ceux de la grippe et du Sida) peuvent rapidement muter et changer leur protéines de surface, gênant la production d’anticorps et par suite freinant leur détection et leur attaque par les systèmes de défense de l'immunité.
* Les borrélies sont peu présentes dans le sang et la lymphe (ou elles y sont vulnérables aux globules blancs et en disparaissent donc rapidement).
* Les foyers d'infection peuvent se déplacer temporellement dans le corps, d'un organe à l'autre,
* Les borrélies peuvent aussi se protéger dans des kystes sphériques (et peut-être dans certains organes), échappant ainsi aux antibiotiques et aux globules blancs.
* On a montré dans les années 2000 les capacités motrices exceptionnelles (et bidirectionnelles) des spirochètes et tout particulièrement de certaines borrélies. Leur mode locomoteur et leur forme spiralée semble - dans certains milieux de l'organisme - les aider à facilement distancer les macrophages phagocytaires qui devraient normalement les détruire en tant que corps étranger. ″ In vitro ″, les spirochètes se déplacent le mieux et le plus rapidement dans des « gels », qui sont les milieux qui inhibent la motilité de la plupart des autres bactéries.
En 2008, l'observation en temps réel en vidéomicroscopie à contraste de phase a montré que ″ Borrelia burgdorferi ″ se déplace à une vitesse moyenne de 1636 micromètres par minute (moyenne pour 28 bactéries observées), avec une vitesse maximale de 2800 µm/mn chez 3 des bactéries observées, soit la vitesse la plus rapide enregistrée pour un spirochète, et de deux ordres de grandeur au-dessus de la vitesse d'un polynucléaires neutrophiles humain réputé être la plus rapide de nos cellules mobiles.
Les spirochètes disposent de 2 séries de flagelles leur permettant de se déplacer dans des directions opposées le long de leur axe (en avant ou en arrière). Au contraire des autres bactéries mobiles connues, il s'agit de flagelles internes (organites dites « endoflagelles » ou « flagelles périplasmiques »).
Ces flagelles baignent dans le milieu interne (periplasme) de la cellule bactérienne. Chaque flagelle est attaché par l'une de ses deux extrémités à l'une des extrémités de la cellule. Leur longueur diffère selon l'espèce de spirochète. Chez certaines espèces les flagelles (dont le nombre varie aussi selon l'espèce) se chevauchent au centre de la cellule. Les flagelles sont animés d'un mouvement rotatoire dans le milieu interne (espace périplasmique).
Ces flagelles internes sont très peu efficaces dans un liquide très fluide : À la manière d'un vers de terre dans l'eau, la bactérie doit y effectue des flexions et rotations qui lui font consommer beaucoup d'énergie. Elle n'y progresse qu'à une vitesse d'environ 4,25 μm/s, ou 255 μm/min . Cependant, à la manière du ver de terre dans un substrat qui lui oppose une résistance, les borrélias deviennent très mobiles quand le degré de ″ « viscoélasticité » ″ du milieu augmente ; la bactérie devient ainsi ″ « très » ″ rapide (jusqu'à ~ 2000 μm/min) et bien mieux capable de se diriger dans un fluide plus visqueux comparable au milieu extracellulaire de notre organisme (par exemple dans la méthylcellulose dont les propriétés de viscosité imitent celles de la matrice extracellulaire, de celles des différents acide hyaluronique qui composent nos humeurs vitreuses et de celles des lubrifiants articulaires dont synovie). La vitesse des Spirochètes observés dans de telles ″ gels ″ est directement liée à la viscoélasticité du milieu, plus qu'à sa teneur en nutriments. Ainsi a-t-on observé des spirochètes restant mobiles durant 3 h dans un tel milieu, malgré une teneur en nutriment de 100 fois inférieure à la norme retenue pour les milieux de culture .
Le mécanisme expliquant la motilité semble également varier selon les espèces de spirochètes. Le modèle mis au point pour les leptospirae, qui reste convaincant pour certains spirochètes n'explique pas le mouvement de Borrelia burgdorferi qui ″ « nage » ″ différemment et très efficacement dans les gels. Ses mouvements ont été observés en microscopie, et leur comparaison avec ceux de mutants de la même bactérie, associée à des études moléculaires des protéines et gènes impliqués dans la mobilité devraient bientôt éclairer ce qui la différentie d'autres spirochète de ce point de vue. Ces études et les premières séquences génomiques disponibles montrent déjà que les filaments protéiques qui forment les flagelles internes des spirochètes comptent parmi les plus complexes des flagelles bactériens connus et qu'ils sont organisés et régulés par un grand nombre de gènes impliqués dans la motilité des spirochètes. Ces organismes semblent donc avoir depuis longtemps co-évolué avec leurs hôtes. L'explosion récente des cas de maladie de Lyme ne s'explique probablement pas par une mutation rendant la bactéries plus adaptée, mais par d'autres facteurs environnementaux favorisant la pullulation des borrelia et/ou des tiques.
* un même individu peut donc développer la maladie plusieurs fois ; il n'est pas immunisé par une première guérison alors que le système immunitaire se montre capable de détecter la bactérie (taux de cytokines élevés).

Ces multiples capacités (vélocité, camouflage) expliquent aussi que les premiers tests de laboratoire soient assez souvent négatifs. Certains experts estiment même qu'on ne peut généralement pas éradiquer les spirochètes d'un organisme, mais aider le système immunitaire à les contrôler.

Ceci suggère aussi que ces borrélies diffusent d'abord autour de la piqure de tique non pas dans le sang ou la lymphe, mais en nageant dans la substance intercellulaire de la peau (plus visqueuse, et où les globules blancs auraient encore plus de mal à les intercepter). Cette mobilité importante et les chemins empruntés par la bactérie pourrait expliquer la difficulté des organisme-hôte à se débarrasser de ce parasite. Inhiber la capacité de déplacement de la bactérie dans ce milieu pourrait donc être une piste thérapeutique.




si y'a d'autres trucs,tu me fait signe,d'accord

Spoiler:
 


Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
myWay
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Féminin Nombre de messages : 341
Age : 27
Localisation : Biology club
Emploi : étudiante
Date d'inscription : 01/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Dim 18 Avr - 23:10

Merci pour tous ces efforts .
Revenir en haut Aller en bas
Quentin'
Habitués Du Forum
Habitués Du Forum


Masculin Nombre de messages : 200
Age : 29
Localisation : Chut !
Emploi : S'débrouille !
Date d'inscription : 09/02/2010

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 24 Avr - 0:57

Bonsoir à tous 2.

Et bien Jerry, ça me va droit au cœur que tu n'aies pas pu m'oublier et avoir tenu ta parole jusqu'au bout ... je n'en doutais point ^^.

Voilà je n'avais vraiment pas eu beaucoup de temps mais maintenant j'compte bel et bien me rattraper à commencer par te remercier pour ce travail colossal effectué et puis après j'vais plonger dans la lecture de toute cette documentation.

J'espère que tu vas bien et encore merci. Que dieu te préserve Jerry.
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics


Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Sam 24 Avr - 18:46

bon courage Quentin',et sache que je suis vraiment ravie d'avoir participé dans ton projet

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Borréliose ?   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 
La Borréliose ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PETITION CONTRE LE DÉNI DE LA BORRÉLIOSE DE LYME
» over-blog : un an pour détruire les borrélioses (lyme)
» péliose hépatique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE :: BIOLOGIE ET ETUDES :: Biologique en Générale :: biologie,biologique,biologiste-
Sauter vers: