FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE
connectez vous sur
www.biocool.exprimetoi.net
le forum numéro 1 de biologie



Si vous n'avez pas encore un compte sur notre forum inscrivez vous vite c'est facile et rapide.
Alors rejoigniez vite notre communauté

FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE

****

BIENVENUE

****
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Derniers sujets
Les posteurs les plus actifs du mois
Août 2017
DimLunMarMerJeuVenSam
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Historique de la microbiologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
biostar
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics
avatar

Féminin Nombre de messages : 982
Age : 27
Localisation : kouba/alger
Emploi : etudiante
Date d'inscription : 21/09/2008

MessageSujet: Historique de la microbiologie   Jeu 25 Fév - 21:37

Depuis quand connaît-on les microorganismes ?






<TABLE style="FLOAT: left" width=140>

<TR>
<td> </TD></TR>
<TR>
<td style="FONT-WEIGHT: normal" align=left>© Inra, A.H. Cain </TD></TR></TABLE>On considère que les microorganismes sont apparus il y a environ 3,8 milliards d’années sur Terre et leur mise en évidence, qui a bénéficié des progrès de l’optique remonte au XVIIe siècle.


Il y a près de 4,6 milliards d’années, la Terre se forme. Il faudra attendre plusieurs centaines de millions d’années pour qu’elle se refroidisse et que la vie débute. L’apparition des premières substances prébiotiques s’explique soit par une évolution chimique dans un environnement riche en matières organiques dépourvu d’oxygène libre soit par l’arrivée sur Terre de monomères présents dans des météorites extra terrestres. La construction de polymères puis la formation de membranes auraient permis ensuite la formation de protobiontes et l’évolution organique n’a été possible ensuite que par la mise en place de mécanismes métaboliques.
Les traces les plus anciennes de la vie ont été mises en évidence indirectement par la détection d’isotopes légers du carbone dans des inclusions carbonées à l’intérieur de grains d’apatite trouvés dans des sédiments du Groenland. Les fossiles filamenteux, découverts en Australie dans des sédiments de roches volcaniques datant d’environ 3,5 milliards d’années, présentent des traits morphologiques similaires aux cyanobactéries filamenteuses actuelles, suggérant que ces bactéries photosynthétiques productrices d’oxygène se seraient diversifiées à cette époque. Les premières traces de Pré-eucaryotes ont été identifiées par la présence de stéranes, dérivés de stérols caractéristiques de la membrane des Eucaryotes, dans des bitumes et des schistes australiens datés de 2,7 milliards d’années et des traces plus évidentes de cellules eucaryotes apparaissent vers 1,7 milliards d’années. Dès cette époque, ceci sous entend la présence d’oxygène en quantité suffisante au moins dans des environnements riches en bactéries photosynthétiques. La pression partielle en oxygène augmente ensuite progressivement et le développement des Eucaryotes commence vraiment avec l’apparition des premiers organismes pluricellulaires vers 1,2 milliards d’années.
Situons pour mémoire l’apparition des Métazoaires à squelette carbonaté (540 millions d’années) puis celle des Végétaux (400 millions d’années), des Dinosaures (230 millions d’années), des Mammifères (65 millions d’années) et de l’Homo sapiens (200 000 ans).
Plus près de nous, si l’on suppose au Moyen Âge et à la Renaissance que les maladies peuvent résulter de petites créatures invisibles (Roger Bacon) ou de germes spécifiques pour une maladie donnée (Girolamo Frascatoro), ce n’est qu’au XVIIe siècle, qu’Antonie van Leeuwenhoek décrit divers microorganismes qu’il a observés grâce au microscope. Toutefois, ses découvertes sont contestées par certains qui, employant des microscopes de moindre qualité, ne réussissent pas à faire les mêmes observations. Ceci pourrait expliquer le fait que la microbiologie ait peu évolué au cours du siècle suivant.
A la fin du XVIIIe siècle, commencent les études scientifiques et expérimentales sur la nature des fermentations.
Le XIXe siècle voit le développement de la médecine de laboratoire, qu’elle soit microbiologique, chimique ou pathologique et notamment :


  • en 1837 et 1838, Charles Cagniard-Latour, Theodor Schwann et Friedrich Kützing publient séparément leurs observations microscopiques et concluent que la levure est un organisme vivant qui se reproduit par bourgeonnement. À partir de 1857, Louis Pasteur étudie les fermentations et démontre qu’il s’agit d’un processus non seulement chimique mais biologique en isolant et cultivant les levures responsables du phénomène. Casimir Joseph Davaine (1812-1882) montre qu’une maladie est due à un microbe en isolant l’agent responsable de l’anthrax. Louis Pasteur (1822-1895) s’intéresse à l’étude des microbes pathogènes pour l’homme et les animaux. Robert Koch (1843-1910) perfectionne les techniques bactériologiques (coloration, cultures pures) et décrit le rôle des bactéries dans les maladies infectieuses,
  • en 1880, Charles Louis Alphonse Laveran (1845-1922) découvre le trypanosome de la malaria et décrit son cycle,
  • en 1881, Louis Pasteur montre que l’agent infectieux responsable de la rage est invisible à l’œil nu, ne se cultive pas et n’est pas retenu par un filtre. Il semble donc différent des bactéries. En 1892, la même observation est réalisée par Dmitri Ivanowski qui travaille sur la mosaïque du tabac. En 1898, Martinus Willem Beijerinck montre que l’agent responsable de la mosaïque du tabac est un agent ultrafiltrable ou contagium virum fluidum. En 1917, Félix-Hubert d'Hérelle décrit l’agent causal de la plage de lyse sur des cultures bactériennes et le nomme bactériophage. Il faudra attendre la découverte du microscope électronique (1931, Ernst Ruska) et la technique de cultures in vitro (1949) pour mettre convenablement en évidence les virus.
Le XXe siècle est l’époque de l’explosion du savoir et des techniques :


  • Alexander Fleming découvre la pénicilline en 1928, sa production industrielle par Penicillium sp. débute en 1942,
  • la science de la génétique apparaît : en 1953, James Watson et Francis Crick révèlent la structure de l’ADN; en 1995 est séquencé le premier génome bactérien (Haemophilus influenzae) puis lui succèdent les génomes d’une levure (Sacharomyces cerevisiae, 1996) et d’un nématode du sol (Caenorhabditis elegans, 1998). L’année 2000 est marquée par la percée et l'abondance de données génomiques : les séquences génomiques de la Drosophile, de l’Homme et d’Arabidopsis thaliana sont rendues publiques. Génomique et génomique fonctionnelle, servies par la bioinformatique, explosent alors.



<TABLE style="WIDTH: 100%" cellSpacing=1 cellPadding=1 border=0>

<TR>
<td>
</TD>
<td> </TD>
<td>
</TD>
<td> </TD>
<td>
</TD></TR>
<TR>
<td style="BACKGROUND-IMAGE: none; VERTICAL-ALIGN: bottom; BORDER-TOP-STYLE: none; BORDER-RIGHT-STYLE: none; BORDER-LEFT-STYLE: none; TEXT-ALIGN: left; BORDER-BOTTOM-STYLE: none">
Microscope ancien.
© Inra, A.H. Cain
</TD>
<td> </TD>
<td style="BACKGROUND-IMAGE: none; VERTICAL-ALIGN: bottom; BORDER-TOP-STYLE: none; BORDER-RIGHT-STYLE: none; BORDER-LEFT-STYLE: none; TEXT-ALIGN: left; BORDER-BOTTOM-STYLE: none">
Collection ancienne d'objets de laboratoire : boîtes de Petri en verre.
© Inra, A.H. Cain
</TD>
<td> </TD>
<td>
Modélisation éclaté d'un chromosome, montrant l'organisation shématique de sa structure.
© Inra, S.D. Ehrlich</TD></TR></TABLE>
Le terme bacterium est introduit par Christian Gottfried Ehrenberg en 1828. En 1866, Ernst Haeckel suggère le terme protiste pour regrouper tous les organismes unicellulaires (bactéries, algues, champignons et protozoaires). En 1878, Charles Sédillot crée le terme microbe avec l’assentiment d’Emile Littré pour qualifier l’ensemble des organismes vivants invisibles à l’oeil nu. Le terme microorganisme lui est aujourd’hui préféré.
Revenir en haut Aller en bas
jerry
Animateur Des Topics
Animateur Des Topics
avatar

Féminin Nombre de messages : 1022
Age : 26
Localisation : là ou j'appartiens
Emploi : etudiante(4ème CQA)
Date d'inscription : 12/09/2009

MessageSujet: Re: Historique de la microbiologie   Jeu 25 Fév - 23:59

Merci pour ces infos biostar,et pour le partage
Revenir en haut Aller en bas
Payka
Débutant(e)_Matelot
Débutant(e)_Matelot
avatar

Féminin Nombre de messages : 24
Age : 25
Localisation : Saturne
Emploi : étudi@nte
Date d'inscription : 10/03/2012

MessageSujet: Re: Historique de la microbiologie   Jeu 29 Mar - 13:23

Merci à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Basmat amal



Féminin Nombre de messages : 1
Age : 24
Localisation : Alger
Emploi : etudient
Date d'inscription : 11/02/2014

MessageSujet: Re: Historique de la microbiologie   Mar 11 Fév - 11:17

Est-ce que obligatoirement prendre historique de la microbiologie?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Historique de la microbiologie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Historique de la microbiologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Letavia - reconstitution historique des Bretons fin Ve
» Trouver un fait historique à partir de 3 indices
» historique de l'orthodontie
» Historique de la formation des témoins de Jéhovah
» Du sang sur Rome: roman policier historique captivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM NUMERO 1 DE BIOLOGIE :: BIOLOGIE ET ETUDES :: Deuxième Année : L2 :: microbio-
Sauter vers: